Translate

04/05/2021

Mardi de la 5e Semaine de Pâques

 

Saint Sylvain de Gaza (+311)

ÉVANGILE : Jean 14,27-31

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car il vient, le prince du monde. Certes, sur moi il n’a aucune prise, mais il faut que le monde sache que j’aime le Père, et que je fais comme le Père me l’a commandé

MÉDITATION :

Le passage de l’évangile d’aujourd’hui est la fin du premier discours d’adieu. Jésus dit à ses disciples, au cours du dernier repas qu'il prend avec eux, qu'il veut leur laisser la paix. Donc quelle est la paix dont Jésus parle ?

Ecoutons bien cette parole de Jésus : "Je vous laisse la paix; c’est ma paix que je vous donne; je ne vous la donne pas comme le monde la donne."  

Ainsi, selon Jésus, il y a deux types de « paix » : la paix offerte par le monde et la paix que Jésus a promise de nous donner. Quelle est la différence entre ces deux types de paix ?

1. Les paix offertes par le monde sont superficielles 

La paix que le monde nous donne est un peu superficielle, c'est une certaine tranquillité et une certaine joie, mais seulement jusqu’à un certain point. On peut se dire : “Moi, je suis en paix parce que j’ai tout arrangé pour vivre, pour toute ma vie, je ne dois pas me faire de souci. Je n'aurai pas de problèmes parce que j'ai beaucoup d’argent". Jésus nous met en garde contre cette paix de la richesse. N’ayons pas confiance en cette paix, il faut faire attention, car il y a des voleurs et les voleurs peuvent te voler tes richesses ! La paix qui te procure de l’argent n’est pas une paix définitive. Une chute de la Bourse arrive et tout l'argent peut disparaître ! Ce n’est pas une paix sûre : c’est une paix superficielle, temporelle.

2. La paix que Jésus nous offre a une toute autre consistance.

Selon le pape Francois, la paix de Jésus est une personne, c’est l’Esprit Saint ! Le jour même de la Résurrection, il vient au Cénacle en disant: « Que la paix soit avec vous. Vous recevrez l’Esprit Saint ». Cette paix se reçoit « comme un enfant reçoit un cadeau, sans condition, à cœur ouvert ». Et quand l’Esprit-Saint est dans le cœur de l’homme « personne ne peut y enlever la paix. Personne ! C’est une paix définitive ! » : « Si vous avez cette paix de l’Esprit, si vous avez l’Esprit en vous et que vous en êtes conscients, votre cœur n’est pas troublé. Vous êtes certains… y compris dans les nombreuses tribulations de chaque vie. La présence de l’Esprit-Saint rend le cœur en paix

La tâche du chrétien est de « protéger cette paix » qui ne lui appartient pas car elle « est offerte par une autre Personne qui est à l’intérieur de son cœur et qui l’accompagne toute la vie ».

Dans la première lecture (Actes 14,19-28), l’auteur des Actes des Apôtres nous raconte une période particulièrement mouvementée du ministère apostolique de Paul et Barnabé.  Rien ne les décourage, même lorsqu'ils sont l'objet de violence et que Paul est lapidé et laissé pour mort, car ils ont reçu l’Esprit-Saint de Jésus.

Dans notre vie quotidienne, nous avons des jours heureux, des jours sombres, des jours joyeux et des jours insupportables, très difficiles. Mais heureusement, Jésus nous a promis de nous donner son Esprit Saint. Rendons grâce à Jésus et prions :

Seigneur Jésus, comme cette vie est belle quand tu es au centre de toutes choses. Comme tes paroles de paix sont la bienvenue aux oreilles de mon âme. J’aspire à cette force morale que les apôtres ont trouvée dans ta salutation. Tu as transformé ces disciples peureux, craintifs et inquiets en apôtres courageux et audacieux devant les défis qui les attendaient. Viens maintenant dans mon cœur et remplis-moi du désir de te chercher et de te mettre au centre de ma vie.

1 commentaire:

  1. Merci Joseph pour ces paroles consolations qui sont les bienvenus en ces temps tourmentés😢Que Dieu te benisse et te garde. Affectueusement Dominique

    RépondreSupprimer